Faut-il envoyer ou non ses parents en maison de retraite ?

Les parents sont ceux qui, bon gré mal gré, ont fait de nous qui nous sommes. Ce sont les êtres les plus vénérables au monde. Même s’il existe des parents qui ne sont pas biologiques, ce qui compte c’est l’amour, l’affection, la patience qu’ils ont offertes. Alors quand approchent leurs vieux jours, on se rend compte qu’on peut les perdre. Pour les chanceux qui réalisent toutes ces choses avant qu’il ne soit trop tard, la priorité devient de faire vivre les parents dans les meilleures conditions possibles. Malheureusement, les contraintes de la vie quotidienne nous permettent rarement de les gâter autant qu’on le souhaiterait. Alors de gens se proposent de le faire à notre place.

Les avantages de maisons de retraite

Les maisons de retraite se proposent d’offrir aux personnes âgées un cadre de vie et des traitements adaptés à leur âge. Pour le côté positif, c’est comme leur offrir des vacances à vie. Ils se font chouchouter à longueur de journée. L’essentiel étant de leur trouver une maison qui soit digne de confiance. Les scandales concernant les traitements infligés aux personnes âgées dans ces maisons de retraite ont défrayé la chronique pendant longtemps. Prudence est mère de sûreté. Par ailleurs, en cas de maladie, il existe des maisons spécialisées. Ces maisons offrent tous les soins nécessaires aux patients. Le personnel est composé en priorité de personnel soignant.

Quid de la reconnaissance envers les parents ?

Les détracteurs des maisons de retraite opposent l’argument de la reconnaissance. Les parents sont ceux qui nous ont éduqués, portés, et supportés pendant toute notre vie. Et en signe de reconnaissance, on les envoie dans des maisons où on paie quelqu’un pour s’occuper d’eux. La maison de retraite semble tellement impersonnelle au regard de tous les sacrifices que les parents ont consentis pour assurer le bonheur de leur progéniture. Il n’est pas si compliqué de s’organiser pour pouvoir garder la chair de sa chair à la maison. En outre, les grandes personnes peuvent continuer à rendre de menus services. Garder le petit pendant les heures de boulot par exemple. Et rien ne vaut la relation qu’un enfant bâtit avec son aïeul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *