Peut-on investir quand on est senior ?

Peut-être que les jeunes pensent que les investissements sont réservés à ceux qui sont encore dans la force de l’âge, à ceux qui ont encore de longues années de vie devant eux, à ceux qui ont des projets à long terme. Mais ce n’est pas du tout le cas puisque justement, en prenant de l’âge, une personne a des besoins complémentaires qui vont en croissant. Et pour les combler, cela nécessite des revenus supplémentaires, qui peuvent être perçus en se lançant dans des placements judicieux.

Les placements sont-ils conseillés pour les personnes âgées ?

Il n’est donc ni interdit ni déconseillé de faire des placements lorsqu’on arrive dans la catégorie des seniors. Aussi, si vous faites partie de ces seniors, rassurez-vous, vous avez parfaitement le droit de réaliser des investissements, cependant, il est important que vous vous informiez suffisamment sur les placements qui seront les plus adaptés à votre situation. Ne vous précipitez pas, et demandez conseil à des professionnels en placement pour vous guider. Car il n’est pas question de mettre vos épargnes durement gagnées sur des placements hasardeux. Ci-après quelques pistes qui peuvent vous intéresser et vous concerner.

Si vous avez 55 ans

Dans quel placement pouvez-vous lancer à cet âge ? La solution la plus opportune pour bénéficier de revenus complémentaires est sans aucun doute l’acquisition sélective d’un bien dédié à la location. Naturellement, veillez à ce que ce bien soit situé dans une zone géographique intéressante, dans une région où la demande en location est forte et un bien qui présente les commodités de base, au minimum. Où trouver l’argent nécessaire à un tel investissement ? Peut-être dans une épargne plus ou moins « dormante » ou utiliser des fonds que vous venez de percevoir suite à une rupture de contrat de travail. Mais si vous ne disposez ni de l’une ni de l’autre de ces solutions, vous pouvez recourir à un emprunt qui peut être intéressant si vous êtes encore fortement imposé. D’autre part, si un tel placement en direct ne vous attire pas ou bien si vous n’aimez pas l’idée de déléguer la gestion d’un bien, vous pouvez miser sur des parts de SCPI dont le rendement (de 4 à 5 % par an environ) se trouve dans des capitales européennes.

Et à 60 ans ?

Quel capital devez-vous placer si vous arrivez à votre soixantième année afin d’en tirer partie dès votre 61e anniversaire et surtout pour obtenir 1 500 euros mensuels nets de revenus complémentaires ? Plusieurs options s’offrent à vous : l’achat d’un bien immobilier duquel vous percevrez un loyer constant et net du coût des travaux et qui ira à vos ayants droit à terme, ou bien, un contrat d’assurance-vie au travers d’un fonds euros pour plus de 8 ans. Ou encore un contrat de plus de 8 ans d’une assurance-vie au travers d’unités de compte. Mais si vous n’avez pas besoin d’un revenu complémentaire dans l’immédiat, l’investissement immobilier en nue-propriété est la meilleure option pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *